Les observations de l'équipe de Défense de Laurent Gbagbo Posté le 04/05/2018 - Par Admin 1 Actualité judiciaire

A la Cour Pénale Internationale
 
L'équipe de la Défense du Président Laurent Gbagbo dirigée par Maître Altit vient, à son tour, de présenter ses observations sur le mémoire déposé par la Procureure.
 
Dans ce texte (en français) en date du 2 mai 2018, Me Altit présente de façon détaillée les raisons justifiant une procédure de "no case to answer" (requête aux fins d'acquittement sur une ou sur l'ensemble des charges) dont la plus évidente est la faiblesse du contenu du document remis par la Procureure.
De la même façon que les éléments qu'elle avait fournis initialement (en 2013) pour la confirmation des charges étaient si peu probants que la Chambre préliminaire lui avait demandé de fournir d'autres éléments de preuve, le mémoire présenté aujourd'hui montre la même insuffisance : absence d'expertises balistiques, non-authentification des documents, utilisation massive du ouï-dire, etc.
Sans compter le pivot de l'accusation, le présumé "plan commun" sur lequel la Procureure "n'a, de son propre aveu, aucune preuve directe", alors que "c'est le postulat de l'existence d'un plan commun qui fonde toutes les accusations et toute la thèse du Procureur".
 
 

 



Réagir

CAPTCHA