Communiqué de presse de Michel GBAGBO

A propos des attaques inqualifiables dont son père,

le Président Gbagbo, fait l'objet

 

 

 

 

 

 
L'Association des Amis de Laurent GBAGBO
 
regroupe des personnes de toutes origines et sensibilités
souhaitant faire connaître la personnalité et l'oeuvre de Laurent GBAGBO
 

 

L'onde de choc qui a fait suite au dénouement violent de la crise postélectorale de 2010 en Côte d'Ivoire et le transfèrement tout aussi inattendu du Président Laurent GBAGBO à la Haye ont suscité une vague d'émotion qui s'est exprimée à travers de vives protestations en Côte d'Ivoire, en Afrique et quasiment partout dans le monde. Cela a donné lieu à des initiatives nombreuses et variées d'amis et d'associations patriotiques ou panafricaines.

Tous ceux qui se reconnaissent dans les idées et l'action de Laurent GBAGBO se sont organisés pour réclamer sa mise en liberté. Scandalisés par l'image sordide et volontairement haineuse véhiculée à son encontre, mais aussi par la négation éhontée et caricaturale des efforts inlassables qu'il a déployés pour maintenir la paix dans son pays dix années durant, ils ont décidé de mutualiser leur volonté d'agir pour faire découvrir ou redécouvrir l'homme, l'intellectuel et le dirigeant politique.

Cette volonté a donné naissance à l'Association des amis de Laurent GBAGBO. Elle se propose de sensibiliser l'opinion publique partout dans le monde sur le caractère injuste et infamant des accusations portées contre sa personne et de rétablir la réalité des faits sur son oeuvre, mais aussi sur son rôle, pour aboutir à sa réhabilitation par-delà sa libération.

Un examen, même rapide, de son action politique montre que rien n'a jamais été assez cher pour Laurent GBAGBO lorsqu'il s'est agi de faire triompher par la voie démocratique le respect de la pluralité des opinions dans son pays. De la même façon, rien n'a été trop cher à cet humaniste de conviction quand il s'est agi d'associer les Ivoiriens de toutes origines à la construction d'un destin national commun. Visionnaire dans une Afrique qu'il souhaite ne plus être, pour le monde, une simple variable d'ajustement politique et économique, il a proposé une intense coopération à l'échelle du continent pour intégrer les économies et accélérer l'émergence d'une identité africaine qui manque aujourd'hui.

L'Association, par la voix de son bureau, de son comité d'honneur et de l'ensemble de ses adhérents, agit pour que soit rétablie la vérité sur la personnalité et sur l'oeuvre de Laurent GBAGBO, fort éloignée de l'image qu'on a désespérément tenté d'imposer.

Au regard de ce qui précède, il est évident que la place de Laurent GBAGBO n'est pas à la Cour Pénale Internationale. Le maintenir en détention comme c'est actuellement le cas demeure le plus sûr moyen de faire obstacle à la réconciliation en Côte d'Ivoire. Celle-ci ne peut en effet se construire que sur la confiance mutuelle.

Laurent GBAGBO est sans doute la chance de la Côte d'Ivoire actuelle, mais aussi de l'Afrique. Pourquoi ? Parce qu'à l'évidence il semble être le seul anticonformiste qui croit à un apport typiquement africain dans ce monde qui s'interroge sur son futur.

Dès lors, atteindre nos objectifs, à savoir sa libération et sa réhabilitation, contribuera à défendre les idéaux de dignité humaine et de vérité.

 

Raphaël DAGBO
Président de l'Association des amis de Laurent GBAGBO

 

 
 

Adhérer à l'Association des Amis de Laurent Gbagbo

 
 
 

Même une nuit longue s'enfuit quand vient le jour Posté le 19/08/2017 - Par Koffigoh Joseph Kokou Actions de soutien

Avec Gbagbo libre...
 
Avec Gbagbo libre la fête eût été belle ;
Il connaît le pays et même les rebelles ;
Il pouvait tutoyer chacun des citoyens ;
Il savait leur parler à tous ces ivoiriens.
 
Cet homme n'a jamais développé la haine,
Malgré tous les coups bas, et pour finir, les chaînes
Qu'on a mis à ses pieds ! Même dans sa prison
Il prie pour ses bourreaux dans l'esprit du pardon.
 
Quelle chance immense que Gbagbo soit en vie !
Cela prouve que Dieu aime encor ce pays;
Ô combien d'Ivoiriens comprennent cette chance
En soufflant les bougies de leur indépendance ?
 
Même une nuit longue s'enfuit quand vient le jour;
Il n'est plus loin le temps pour entendre la Cour,
Redécouvrant l'esprit de son traité de Rome,
Faire mea culpa en libérant cet homme.
 
Alors du monde entier on sonnera les cloches
Pour célébrer la paix ; on sortira des poches
Des foulards blancs et neufs aux couleurs de l'espoir
Et de la dignité du vieux continent noir.
 
Joseph Kokou Koffigoh
Poème inédit
Lomé le 7 août 2017
 
Joseph Kokou Koffigoh, ancien Premier ministre du Togo et Chef de la mission d’observation électorale de l’Union africaine à la Présidentielle de 2010 en Côte d’ivoire, est l'un des initiateurs, avec l'écrivain Bernard Binlin Dadié, de la pétition internationale pour la libération du Président Laurent Gbagbo qui a recueilli 26 767 291 signatures.
 
 
Joseph Kokou Koffigoh
(source de l'image : Africatime.com)
 
 

 


Atmosphère tendue à la CPI Posté le 13/08/2017 - Par Admin 1 Actualité judiciaire

Après la décision de la Chambre d'Appel du 19 juillet 2017 demandant à la Chambre de Première Instance de réétudier la possibilité d'une mise en liberté provisoire de Laurent Gbagbo, la procureure Fatou Bensouda fait des pieds et des mains pour imposer son propre agenda.
En effet, comme l'indique dans un article du 12 août le Blasting News, elle a annoncé le dépôt - hors délai - de 987 "nouvelles preuves" de ses accusations contre Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, entre autres sous la forme de vidéos.
 
En réponse, les équipes de Défense de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé ont déposé le 4 août 2017 les documents suivants :
https://www.icc-cpi.int/CourtRecords/CR2017_04907.PDF (Défense de Laurent Gbagbo, en français)
https://www.icc-cpi.int/CourtRecords/CR2017_04897.PDF (Défense de Charles Blé Goudé, en anglais)
 
Continuons à informer et à mobiliser :
Ce samedi 12 août, Maître Habiba Touré, répondant à l'invitation de la représentation du Front Populaire Ivoirien en France, est intervenue à Paris lors d'une réunion d'informations et d'échanges sur la décision de la Chambre d'Appel (analyse, perspectives).
 
Un extrait vidéo de cette réunion a été publié par Stanley Prager sur sa page Facebook :
 
 
 
 
 

 

 

 


Le 7 août 2017 à La Haye

Venus de Paris, des Ivoiriens et des militants de diverses autres nationaltés se sont retrouvés à proximité du centre de détention de Scheveningen - où sont détenus le Président Laurent Gbagbo et l'ancien ministre Charles Blé Goudé - pour y célébrer la fête nationale ivoirienne.
Le défilé en habit traditionnel était une manifestation du respect qu'ils souhaitaient témoigner, en ce jour d'anniversaire de l'indépendance de leur pays, aux deux personnalités injustement détenues mais porteuses de tous les espoirs en une Côte d'Ivoire unie et démocratique.
 

 

 

 

"Fête de l'indépendance de Côte d'Ivoire 7 août 2017 à la HAYE" : vidéo mise en ligne par Cisse Mamadou le 9 août 2017.
Durée : 30 mn.
Cérémonie couverte par Ivoire114 l'Afrique nouvelle
 

 
 
 

La campagne anti-Gbagbo, ça suffit ! Posté le 07/08/2017 - Par Gbagbo Michel Actions de soutien

 

COMMUNIQUE DE PRESSE
 

Abidjan - Le 7 août 2017 - Un laudateur de Monsieur Guillaume Soro, un certain Franklin Nyamsi a, à l'occasion de tweets, indiqué que le « père des escadrons de la mort » serait mon père, le Président Laurent Gbagbo.
 
Dans sa diarrhée verbale, le dénommé Nyamsi a aussi soutenu d'autres élucubrations.

Je tiens à rappeler à Monsieur Nyamsi que contrairement à son maître, mon père n'est pas arrivé en politique à la tête d'une rébellion ayant endeuillé les Ivoiriens.
 
Le combat politique de mon père s'est toujours inscrit dans une lutte idéologique et démocratique.
 
Le Président Laurent Gbagbo est le père incontesté et incontestable du multipartisme en Côte d'Ivoire.
 
Je rappelle que par le passé, la justice française a condamné des journalistes ayant tenu des propos diffamatoires relatifs aux prétendus « escadrons de la mort » imputés à tort au Président Laurent Gbagbo.
 
Je me réserve donc le droit de déposer plainte.

Je rappelle enfin que la nécessaire réconciliation en Côte d'Ivoire n'octroie pas le droit de travestir la réalité de ce pays et/ou d'en occulter les principaux problèmes.
 
Le nombre massif d'Ivoiriens vivant dans des camps de réfugiés dans toute la sous-région, ces Ivoiriens qui grossissent le nombre de migrants tentant au risque de leur vie la traversée de la Méditerranée ne peuvent être camouflés de manière ridicule, pathétique et déconnectée de la réalité, par des propos laudatifs à l'égard de Monsieur Guillaume Soro.

MICHEL KOUDOU GBAGBO
 

 

Télécharger le communiqué (PDF)

 

 
(Surtitre de la Rédaction)

 

 

 


Georges-Armand Ouégnin, président de la plate-forme d'opposition EDS (Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté), a rencontré le Président Laurent Gbagbo le 4 août 2017, au centre de détention de Scheveningen.

 

 

 

Vidéo mise en ligne le 6 août 2017 par Ye News Video, sous le titre :
Georges-Armand Ouégnin, président EDS : "Ce que Gbagbo m'a dit à La Haye"
Durée : 4:45 mn
 
 

 

 

 

 


1 2 3 4 5 6   Page suivante